jeudi 12 mars 2009

Palais en péril

Je ne pourrai pas y être malheureusement. Mais peut être certains de mes lecteurs le pourront-ils?

Madame, Monsieur, chers amis

Vous avez exprimé votre soutien au Palais lorsqu’il a été menacé de disparition il y a un an.
Après 6 mois d’un silence ministériel assez mystérieux qui laissait espérer un abandon des mesures envisagées, voilà le Palais à nouveau en danger. Un décret instituant sa fusion avec la Cité des Sciences et de l’Industrie est prévu début avril, fusion qui prend la tournure d’une absorption pure et simple par la Cité.
Bien sûr, la flamme si particulière qui souffle au Palais n’y survivrait pas.

Un lieu qui déplace des limites, où l’horizon se fait plus vaste est nécessaire.
Ne laissons pas le gouvernement le détruire.

Aujourd’hui, si nous laissons faire ce gâchis, le Palais risque à tout jamais d’être victime d’une « fausse bonne idée » de rationalisation, lancée à-la-va-vite mais que rien ne justifie, ni sur le plan scientifique et culturel, ni sur le plan économique. Comment comprendre qu’en pleine crise, le gouvernement maintienne une mesure qui pourrait coûter 6 millions d’euros, puis plus de 2 millions d’euros par an de coûts supplémentaires de fonctionnement ?

Comment comprendre cette forme de colonisation, alors que le Palais va bien, qu’il bouge et continue de faire bouger les esprits ?
Sa fréquentation est excellente. Les rapports officiels de la Cour des Comptes et autres Inspections saluent sa réactivité et son dynamisme. Loin de l’immobilisme et du statu quo, il est activement engagé dans une rénovation ambitieuse. De grands scientifiques dont plusieurs Prix Nobel, et des dizaines de milliers de personnes ont exprimé fortement leur attachement à ce qui s’y passe.

Alors, venez soutenir le Palais en participant à la grande soirée organisée dans son enceinte mardi 24 mars, à partir de 19 heures.

Des personnalités scientifiques et de la culture, des amis du Palais y parleront de ce qu’il représente pour eux, pour la science et pour la culture.
Des médiateurs du Palais, avec la complicité de personnalités « cobayes », vous convieront à des exposés exceptionnels, pour vivre un moment de science, comme le Palais sait le faire.

Transmettez ce message autour de vous, venez très nombreux.


Pendant que j'y suis, pour s'abonner à la liste d'information, c'est là.

Sur ce, je retourne à la lecture de la thèse (rapport à rendre demain) qui me tient éloignée de ces pages.

3 commentaires:

drmouton a dit…

ça a pas l'air d'avancer super vite ta lecture de la these. C est si passionnant?

Palais= Palais de la découverte? merci de traduire pour les bouseux

Anthropopotame a dit…

On ne sait plus où donner de la tête... Magistrature, Universités, Musées et autres institutions, sans compter la Santé et le Pouvoir d'Achat... La France ressemble aujourd'hui à ces longs couloirs de métro où l'on discerne, à distance, de multiples mendiants - l'un joue de la musique, l'autre tend un moignon, une autre brandit un enfant, un jeune barbu somnole avec un chien, et un homme accroupi laisse parler son bout de carton...

Narayan a dit…

Oui, il s'agit bien du Palais de la Découverte.

J'ai fini de lire la thèse...maintenant, faut que j'écrive le rapport, dead line demain. Incroyable, je suis dans les temps ;-)