mardi 15 novembre 2011

Balade au bout du monde

Ce mois ci, le thème de la photo du mois est "au bout du monde". J'ai pris connaissance du thème alors que j'étais sur l'autoroute A1 au niveau de Péronne. Il m'est immédiatement venu à l'esprit que Péronne, Verdun, Craonne, et bien d'autres lieux du nord/nord-est de la France avaient été le bout du monde pour des millions d'hommes, certains venus d'ailleurs du bout du monde, pour abreuver les tranchées de leur sang. Que ce thème soit celui de novembre, a conforté mon idée de consacrer ce billet à ceux qui vécurent loin de chez eux l'enfer sur terre.
Ma contribution sera donc ce billet pour que ceux qui passent par ici aient pendant quelques instants une pensée pour tous ces hommes, jeunes, qui perdirent la vie dans cette guerre sanglante de 14-18.


Monument aux Morts, Le Lorrain, Martinique
Nés à un bout du monde, partis mourir à l'autre bout du monde

Pour avoir longtemps contribué au projet de relevé des monuments aux morts de FranceGen Web, j'ai toujours le réflexe de photographier les monuments aux morts des communes que je traverse (et si possible la liste complète des noms gravés). En décembre dernier, j'étais en Martinique, et il est impossible de rater le monument du Lorrain. C'est un des rares qui soient peints, et il échappe à la statuaire éplorée couramment utilisée. Il n'empêche qu'il rappelle au passant le lourd tribu payé aux tranchées par cette commune. Je n'ai malheureusement pas photographié l'ensemble des noms du monument, mais quelqu'un s'en était déjà chargé. Sur les 97 Morts pour la France de la commune du Lorrain, 82 ont péri lors de la première guerre mondiale. Il est quasi certain que bien plus sont morts durant ce conflit, malheureusement seul le statut de "Mort pour la France" permet (théoriquement) l'inscription.
Le site Mémoire des Hommes permet d'accéder aux fiches individuelles, et d'obtenir des informations sur les lieux et causes de décès. Seules 62 fiches sont complètes, et dévoilent que si 32 soldats ont été "tués à l'ennemi", 30 sont décédés de "maladies contractées au service" (rougeole et tuberculose étant les causes sanitaires les plus citées).
Ne les oublions pas.



Quels horizons nous proposent les autres blogueurs participant ?

100driiine, 4 petits suisses dans un bol de riz, A&G, Agnès, Alexanne, Alice, Anne, Aude, Babou, blogoth67, Boopalicious, Calamity Scrap, Carnets d'Images, Caro, Cathy Brocard, Cécy, Celiano, Céline, Céline in Paris, Champagne, Cherrybee, Cindy Chou, Clara, Claude, Cynthia, Doremi, Dorydee, Dr.CaSo, E, Emma, Fabienne, Filamots, Florian, florianL, François, Frankonorsk, Frédéric, Gilsoub, Gizeh, Glose, Grignette, hibiscus, Hugo, Ines meralda, Isabelle, Jean Wilmotte, jen et dam, JoAnn, Karrijini, Krn, Kyn, La Fille de l'Air, La Madame, La Papote, La Parigina, Laurabreizh, Laure, L'azimutée, Le boa bleu, Le Loutron Glouton, Le Mag à lire, le via carmina, Les voyages de Seth et Lise, lesegarten, Lhise, Lucile et Rod, M, M.C.O, magda627, Mandy, Manola, margote05, Margouia, Marie, Marion, Maureen, M'dameJo, Nathalie, Niwatori, Nolwenn, Nomade57, Noon, Olivier, Onee-Chan, Ori, Où trouver à Montréal? , Rene paul henry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Sprout©h, Stephane08, Surfanna, Tam, Tambour Major, Terhi, The Mouse, Thib, Titem, Un jour-Montreal, Urbaine, Urbamedia, Vanilla, Viviane, Xavier Mohr.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous.


PS: le titre de ce billet fait bien entendu référence à l'excellente BD de Vicomte et Makyo (depuis devenue le cycle 1 d'un machin sans intérêt)

28 commentaires:

La Madame a dit…

Ouah, l'est bronzé le Lorrain ;) L'idée est bien sympa! :)

Cécile a dit…

Bel hommage

L'habitante de la p'tite maison a dit…

Bout du monde original ET instructif!

La Papote a dit…

Bout du monde qui me touche. Il fut celui de mon arrière-grand-père qui ne traversa pas l'Atlantique pour mourir mais juste la France. Très jolie interprétation !

Thib a dit…

Oui. Bout du monde qui fut la fin du monde pour beaucoup (trop) !
J'aime beaucoup ton article, et aussi celui de 2008 que tu mets en lien.

Thib a dit…

Et à propos : 100% d'accord avec ton PS ;-)

E. a dit…

J'aime beaucoup cette interprétation du thème!

Alice In Québéquie a dit…

Belle photo, bien en phase avec l'actualité de ce mois de novembre.

Dr. CaSo a dit…

Très beau et très triste.

leboableu a dit…

tu as raison. Ne les oublions pas...

oth67 a dit…

C'est une façon originale de traiter le sujet !

Claude a dit…

Respect a tout ces gens qui défendent l'autre bout du monde au nom de la liberté.

François le niçois a dit…

Belle photo bien dans le thème et bel hommage avec 4 jours de décalage à tous ces morts.
Personnellement je suis très agacé que l'ange soit blanc, n'y en a-t-il donc pas de noir ?

Guillaume a dit…

Une pensée très profonde.

Anonyme a dit…

Félicitations pour le post.
Ma famille est dans les Ardennes, département francais durement touchée par les deux guerres mondiales et j'ai trouvé ta pensée émouvante.

stephane

Mandy a dit…

c´est un très bel hommage et une bonne interprétation!

Sgiworld a dit…

Un très Bel article.

Viviane a dit…

Belle photo. Un double bout du Monde : la Martinique est un peu au bout du monde pour la métropole et eux sont morts dans un autre monde et dans l'enfer et le froid.

Idée originale qui rappelle que le bout du monde, ce n'est pas juste notre rêve de voyage...

Narayan a dit…

merci à vous tous pour vos commentaires. Je suis heureuse de lire que cette interprétation un peu triste de ce sujet vous a touchée. J'ai repris (enfin) possession des commentaires, je vais pouvoir reprendre mes visites découvrir vos bouts du monde, et laisser une petite trace de mon passage ;-)

Loutron Glouton a dit…

Bel hommage en effet. Nous venons d'honorer les vétérans des deux guerres ici au Canada et il est agréable de voir que les gens sont nombreux à arborer le coquelicot rouge du souvenir à leur boutonnière. Je sais que les Anglais et les Néerlandais ont des traditions similaires. J'adore visiter les cimetières des villes et villages pour y lire la petite histoire dans la grande.

Tambour Major a dit…

Je rejoins tout ce qui a été dit auparavant. Je ne suis pas un grand fan des commémorations militaires car je trouve qu'elles perdent de vue l'essentiel, le coté humain de la chose, qui ici est clairement mis en avant. Ton billet me renvoie à pas mal de souvenirs familiaux : mes grands parents maternels étaient Lorrains, ils se sont mariés un week-end de permission de mon grand-père. Ma grand mère est restée 2 ans sans le revoir. Lorsqu'il est revenu, elle ne l'a pas reconnu...

MO a dit…

Il y a toutes sortes de bouts du monde en effet, d'autant plus qu'il est rond, donc que chaque endroit peut prétendre en être un...
Merci de ta visite chez moi,
Mo

oeil de mouche a dit…

bsr

j'aime bien ce monument et il est bien mis en valeur par la déco naturelle de derriére

je vous invite à visiter ou à revisiter mon blog

à bientot

Vanilla a dit…

bel hommage que voilà, très bonne idée et tu colles parfaitement au thème
j'adore le texte sous la photo

unjourmontreal a dit…

Merci beaucoup pour l'explication :)
C'est une photo instructive ;)

Jean WILMOTTE a dit…

Tu as eu bien raison d'évoquer cela. Le "bout du monde" ne fut pas un rêve enchanteur pour tous ces sacrifiés,mais un enfer au bout, bien loin d'un monde d'humanité dont ils avaient été exclus par une guerre atroce !

Le Chroniqueur Berliniquais a dit…

Oh, une photo de mon île !! Comment m'avait-elle échappé si longtemps dans la série des "Photos du mois" ? Merci pour cette photo et cette pensée émouvantes. Je ne peux que souscrire à l'idée que pour des Martiniquais des années 1910, oui, les tranchées du nord de la France où ils sont allés mourir étaient forcément le bout du monde...

Déjà, pour beaucoup de Martiniquais, la commune reculée du Lorrain est déjà une sorte de bout du monde. Tout est question de perspectives !

Narayan a dit…

Oui, vouloir aller au Lorrain quand on est de l'autre côté de l'ile en coupant par l'intérieur donne un léger aperçu de la relativité de la notion de "bout du monde". Bravo de n'avoir pas choisi la "facilité" d'une photo de Martinique pour illustrer le thème de novembre, tu sembles vraiment aimer le froid toi !