vendredi 21 décembre 2007

Chat noir

Je ne sais pas qui mes parents ont vexé au jour de ma naissance, mais je vois bien une infâme sorcière se pencher sur mon berceau, et cracher la malédiction suivante:"les pires galères tu vivras quand dans les airs tu partiras"

Donc aujourd'hui, en ce moment même, je devrais être dans une salle de conférence en train d'écouter la soutenance de thèse d'un étudiant marseillais. Je devrais donc en toute logique être à Marseille. Et bien non, je suis chez moi, dans un état de nerf indescriptible (fort heureusement je suis seule à ce moment de la journée, ce qui limite les dommages collatéraux). Or donc, ce matin je devais prendre un vol Orly-Marignane, départ 10h35 arrivée 11h50. Sauf que ce matin le personnel de piste d'Air France s'est mis en grève... Ils n'ont pas prévenu la veille, des fois que l'on puisse se rabattre sur la SNCF qui à l'heure où j'écris ne connait pas de mouvement de grève. Non, ce matin, plouf plouf tralala, grève. A mon arrivée à Orly, j'ai pu très vite réaliser que la probabilité que j'arrive à Marseille en temps et heure était quasi nulle. La bonne nouvelle était (selon le personnel AF) que mon avion n'était pas annulé. La mauvaise était qu'à 10h15, heure limite d'enregistrement pour mon vol, ils enregistraient le vol de 9h35.
Du calme ma fille, du calme, me dis-je in petto. J'ai un ordre de mission (joli papier bleu-blanc-rouge censé m'accorder le statut de voyageur prioritaire), avec un peu de chance j'arriverai à monter dans le 9h35 qui va partir si tout va bien vers 11h, et donc je serai dans le jury. Rêve ma fille, rêve... La malédiction de ma naissance me poursuit bien. J'ai eu beau expliquer mon cas à 4 ou 5 personnes différentes, toutes avaient le même langage. Votre vol est maintenu, il n'est pas complet, nous devons gérer les passagers des vols précédents. Oui, mais il ne m'était d'aucune utilité de prendre un vol arrivant dans le meilleurs des cas vers 14h, pour une thèse débutant à 13h30, avec un transfert aéroport-université à rajouter dans le paysage. Ce d'autant que j'avais eu le plaisir d'apprendre, que mon vol retour était incertain, et de toutes façons d'ores et déjà détourné sur Roissy (vachement pratique quand on habite à proximité d'Orly..). Là où j'ai vraiment sû que c'était mort, c'est quand ils ont choisi de faire embarquer du personnel AF (qui ne paye pas et n'a pas de réservation sur les vols) sur l'AF6016 qu'ils s'obstinaient à appeler 9h35 même s'il était 11h. Donc, il y avait 5 places sur ce vol, il m'en suffisait d'une, mais pas de chance, je ne bosse pas chez AF...
Après que je me sois encore un peu plus énervée, sous l'oeil guoguenard d'un passager plus philosophe que moi, j'ai enfin eu confirmation que quoiqu'il arrive, jamais le vol AF6014 ne serait à Marseille pour 13H30.
Donc, je suis rentrée chez moi, furieuse du temps perdu à tous points de vue, et de toutes ces questions si laborieusement trouvées pour l'impétrant qui resteront sans réponse...

Je vous entends bien murmurer qu'on est loin de la malédiction... alors voici un bref résumé de quelques voyages professionnels pas du tout mouvementés:

  • 1994: Salt Lake City -> Toulouse, 50hr de voyage en passant par Londres et Paris (à l'origine problèmes météo sur Chicago)
  • 1996: Boston -> Paris, vol retardé de plus de 3hr, atterrissage CDG au lieu d'Orly
  • 2005: Paris -> Munich, vol raté pour cause de grève SNCF (heureusement la Luftansa est plus cool qu'AF, ils m'ont recasé en me surclassant sur un autre vol grâce à l'ordre de mission)
  • 2007: Copenhague -> Paris, problème post-vol, accident voyageur sur le RER, ni son père ni moi ne pouvions rejoindre le centre de loisirs où nous attendait le Gnome
  • 2007: Copenhague -> Paris (un autre), de nouveau problème post-vol, grève SNCF
  • 2007: Paris -> Marseille (la semaine passée). Très fort, à l'annonce de mouvement de grèves RATP / SNCF, la réunion est annulée. Pas de chance, j'avais un billet non/non et la RATP n'a finalement pas fait grève, vol perdu!
  • 2007: Paris -> Marseille (ce jour) sans plus de commentaire

Alors???? ha, on fait moins les malins maintenant...

3 commentaires:

Le Piou a dit…

Tiens, t'es sur la photo?
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-992147@51-877285,0.html
;-)

Roberta a dit…

Ouais, surement dans le tas du fond :-(

Le Piou a dit…

Ceci dit, je comprends pas qu'en ce vendredi, t'es pas ete vernie: avec toutes les ondes positives que t'as du recevoir pourtant...
Merci encore. Et tu noteras que j'ai effectivement monte un Michelin...