dimanche 20 juillet 2008

T'as voulu voir Vierzon...

Ben en fait, non pas trop, mais je n'ai pas eu le choix...

Ce matin le Gnome partait en colo. Lever 7h30, préparation un peu au radar, nous avions rendez vous à 8h45 pas très loin de la maison.
8h30, brossage de dent Gnomesque, et ...
Papa, il y a un truc qui me gratte dans le cou
Auscultation paternelle suivie d'un
Mais c'est quoi cette merde ?
Contre expertise maternelle, verdict
P de B de M ... c'est une tique
(la salope s'était planquée dans la nuque sous les cheveux)
Aussitôt panique à bord, parce que la tique chez nous on n'aime pas, mais alors pas du tout. Appel à la maison médicale de garde, consultation téléphonique (surtout, n'y touchez pas - ben non puisqu'on appelle...), conciliabule médical se concluant par
Il faut que vous alliez au urgences pédiatriques
Bien, super, mais alors pour un départ à 9h30 çà va pas le faire ...

Nous sommes passés prevenir les accompagnateurs que nous devions aller à l'hopital avant de leur confier notre petit, et qu'il y avait de fortes chances que nous ne puissions être revenus à temps.
Puis nous sommes allés perdre une heure aux urgences (ben non, Doug Ross n'était pas de garde), heure pendant laquelle la saloperie de tique overdosée au sang de mon fils lassée d'attendre le doc s'est décrochée seule, et traine donc désormais quelque part dans un couloir du service de pédiatrie.
Après deux avis médicaux, il a finalement été décidé de pratiquer 10 jours d'antibiothérapie à haute dose (merci les docs de ne pas vouloir prendre de risques, sérieux je vous aurai presque embrassées).
Ensuite, chasse à la pharmacie de garde, puis départ pour Lamotte-Beuvron (à proximité de Vierzon). Il n'y a jamais que 2 heures d'autoroute ... 4 avec le retour...

Franchement, on n'aurait pu trouver mieux comme activité pour notre premier jour de vacances (par vacances, comprendre semaine sans enfant ...)
Et au retour de colo, coupe para pour le Gnome

2 commentaires:

antrhopopotame a dit…

Chère amie, il vous en arrivé des aventures pendant que je m'ennuyais en Rondonia ! Pour les tiques on peut les brûler avec la pointe d'une cigarette jusqu'à ce qu'elles lâchent prise. Sinon le rostre coincé dans la peau et se décompose en quelques jours, mais cela fait une vilaine tache violacée.

Narayan a dit…

Mais c'est quoi ces méthodes de barbare??? Bruler la chair de ma chair, pis quoi encore? Pff, ces anthropomachins, de vrais sauvages ;-)