mardi 15 mai 2012

Double révolution

Me voici de retour en ce joli mois de mai au rendez vous de la Photo du mois. Le thème de ce mois , choisi par Sébastien, est "Escaliers".

Bien sur, j'aurai pu exploiter l'une de mes (nombreuses) photos d'escaliers, celle des ruines du théâtre de St Pierre (pour faire plaisir au chroniqueur Berliniquais), celles des ruines d'Ephèse ou d'Héliopolis, celles de ces villages des Cévennes ou du Lot (y compris celle prise spécialement pour l'occasion à St Cirq Lapopie), bref, j'aurai pu présenter un des grands classiques de ma photothèque, L'ESCALIER.

Oui mais voilà, j'ai trouvé que c'était un peu facile. Et comme je pratique beaucoup l'esprit éponyme, j'ai mis en route la moulinette à idées pour trouver que présenter, qui puisse avoir un lien avec l'esprit de ce blog (du moins quand je le nourrissais régulièrement) beaucoup orienté sur la Science. Finalement l'idée s'est imposée assez rapidement, son inconvénient majeur étant que la photo n'a pas grand intérêt en terme photographique, mais j'assume.

Avant de la dévoiler, je vais un peu développer le titre de ce billet. Double révolution il y a bien, et plutôt deux fois qu'une (j'ai un doute, c'est peut être quatre fois que deux qui serait pertinent dans ce contexte).

La première révolution a eu lieu le 25 avril 1953, lorsque fût publié dans la revue Nature, l'article intitulé "Molecular structure of nucleic acids; a structure for deoxyribose nucleic acid" de James Watson et Francis Crick. L'idée de l'hélice était partagé par d'autres scientifiques (et non des moindres). Le génie de ces deux là fut de faire la synthèse de l'état des connaissances, ce qui leur permit de comprendre comment les deux brins s'appariaient, que les deux hélices étaient anti-parallèles, et donc de proposer le modèle structural qui leur valu de remporter* en association avec Maurice Wilkins le prix Nobel de Physiologie en 1962.


Modèle de la double hélice d'ADN (sous forme B) exposé dans mon bureau, construit (laborieusement) par la dernière promotion d'étudiants à qui j'ai enseigné l'alpha et l'oméga de la structure des acides nucléiques.
L'ADN, support héréditaire de l'information génétique, est donc présent dans toutes les cellules sous la forme d'une double hélice droite, chaque hélice s'enlaçant autour de l'autre, comme deux escaliers en colimaçon pourraient le faire, et le font d'ailleurs au château de Chambord. Néanmoins, à la différence de l'escalier à double révolution de Chambord dont les marches s'appuient sur le puits central bloquant tout visuel d'une volée sur l'autre, les marches de la double hélice d'ADN se font face et s'associent selon un code immuable A en face de T et G en face de C (G, A, T, C étant les abréviations des noms chimiques des quatre bases constituant l'ADN, que l'on retrouve en clin d'œil dans le titre d'un film "Bienvenue à GATTACA" que je vous recommande vivement de voir si ce n'est déjà fait, mais je m'égare). Chaque hélice est constituée de ce qu'on appelle le squelette "sucre-phosphate" qui imprime la progression hélicoïdale de l'assemblage et est situé à l'extérieur, sur lequel sont greffées les bases dont  la structure chimique plane évoque les marches de l'escalier qui se retrouvent à l'intérieur de la structure.

La seconde révolution est intervenue en 1977, venue de deux laboratoires différents. Celui de Walter Gilbert qui publie en février dans les PNAS l'article "A new method for sequencing DNA", et celui de Fred Sanger qui publie, également en février mais dans Nature, l'article "Nucleotide sequence of bacteriophage phiX174 DNA". Gilbert propose une méthode chimique basée sur les propriétés des bases qui composent l'ADN alors que Sanger propose une méthode enzymatique basée sur l'utilisation de l'ADN polymérase (la protéine qui duplique l'ADN dans les cellules) et de bases modifiées. Ces deux hommes* verront leur travail récompensé par le prix Nobel de Chimie en 1980, prix qu'ils partageront avec Paul Berg (nobelisé pour l'ADN recombinant, mais c'est une autre histoire).

Toute la biologie moléculaire moderne repose sur ces deux fondations: la compréhension de la structure de l'ADN et la possibilité de décrypter l'information qu'elle contient. Cette histoire de l'ADN, ses propriétés, sa plasticité ont été au cœur de ma carrière scientifique. Elle devrait très probablement le rester, du moins j'espère. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette merveilleuse molécule, je vous encourage à aller visiter l'excellent site de vulgarisation maintenant disponible en français, Il était une fois ... l'ADN.

*On notera pour la petite histoire que Watson et Crick empochèrent chacun un tiers de la dotation Nobel, alors que Sanger et Gilbert durent se contenter d'un quart. 

Après ce billet fort bavard,  je vous invite à découvrir les escaliers que présentent les autres blogueurs inscrits pour ce thème de mai,

100driiine, A&G, Agnès, Agrippine, Akaieric, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André Éric, Anita, Anne, Anne Laure T, Anne-Cécile, Annick, Aparça, Aude, Ava, Babou, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Cara, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Caroline, Cathy, Cécile, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Cherrybee, CHIFFONS and Co, Chris et Nanou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dan, David et Mélanie, DNA, Dorydee, Dr CaSo, E, Eff'Zee'Bee, Egedan, Elapstic, Emily58, Emma, Famille Gerdel, Filamots, florianL, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Glose, Grignette, Hélène d'avril, hibiscus, Hugo, Isabelle, Isabelle et Gilles, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, jen et dam, Karrijini, Krn, Kyn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaGodiche, Laura, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, L'Azimutée, Le Mag à lire, Le-Chroniqueur, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les zinzins, lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lost in London, Louiki, Louisianne, Loutron glouton, Lucile et Rod, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion, M'dame Jo, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Minicecile, Muni57, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Nikit@, Nomade57, Nora, Olivier, Ori, Otak, Où trouver à Montréal ?, Ovan, Petite Marie, Pilisi, Quelbazar, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Surfanna, Tam, Tambour Major, Testinaute, The Mouse, The Parisienne, Titem, Typh', Un jour une rencontre, Une niçoise, Vanilla, Véro Beramelo, Vinie, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaromcha.

13 commentaires:

Jean WILMOTTE a dit…

N'aurais-tu pas quelque nostalgie de l'enseignement. En tout cas, tu es très claire et tu synthétises bien.
Bravo.

Pour la photo, tu as raison, c'est bof,bof... mais elle doit être chargée d'un souvenir plein de sens pour toi...

Tambour Major a dit…

C'est plutôt inattendu comme photo ! Je préfère le modèle de Chambord :)

Narayan a dit…

@ Jean: je suis nostalgique de cet enseignement là, qui me rapellait ma filiation spirituelle avec le chef qui aura eu le plus d'importance pour ma vie de chercheur. L'enseignement que je prodigue maintenant est plus "sexy dans l'air du temps", mais pas vecteur émotionnel. Quant au modèle, oui j'y suis très attachée, c'est pourquoi il ne quitte pas mon bureau. C'est mon héritage de ce patron tant regretté.

@ Tambour Major: moi aussi je préfère esthétiquement le modèle Chambord ! Malheureusement il n'était pas dans ma collection d'escaliers (c'est un lien wikipedia). Cela dit, je respecte scrupuleusement la règle qui dit LA photo ... et pour l'instant sur 3 blogs visités, 2 ont mis plusieurs photos !! Je sais ce qui me reste à faire donc ;-)

Dr. CaSo a dit…

Ouais c'est du grand n'importe quoi ces gens qui mettent plus qu'une photo ;) Pfff, moi je dis, en mai, fait ce qu'il te plaît, na! Jolie idée tout ça :)

E. a dit…

Au moins j'ai appris plein de choses (dont Gattaca et là je sens que je vais impressionner mon mari ce soir, enfin j'espère...). Mais j'aurais bien aimé aussi apprendre plein de choses sur le Familistère :-)

hibiscus a dit…

Inattendu comme dit Tambour Major, mais original. :-)
Tu ne m'en veux pas si j'e n'ai pas lu tout le texte ? ... (Je suis pas tout "scientifique"...)

François le Niçois a dit…

Merci pour cette unique photo qui sort de l'ordinaire et pour les explications qui l'accompagnent.

Narayan a dit…

@E. j'espère que tu auras pu "craner", et pour le familistère, j'ai mis le lien sur le site officiel, c'est une histoire incroyable!
@hibiscus, c'est de la science "historique" pas un cours de structure !

Emma a dit…

Photo intéressante, pas forcément esthétique, mais les explications données autour apportent beaucoup.

lavandine a dit…

C'est déjà Noël ?

Cara a dit…

Très intéressant, et très original ! Ça me rappelle des souvenirs du lycée, même si je pense qu'on n'avait fait que survoler tout ça.

Aparça a dit…

Bien que n'était pas du tout scientifique, ton récit m'a intéressée ! Quant à la photo, elle est... surprenante ! :)

krn a dit…

J'avais raté cet article. Formaté, mon regard cherchait un escalier. J'ai plus de temps ce mois-ci et je te décerne, un peu tard il est vrai, le prix de l'originalité. Merci pour les liens, c'est passionnant.