lundi 18 août 2008

Chroniques de la connerie ordinaire

Au bord de la rivière, il nous fut donner de côtoyer la famille candidatant pour le titre de « connard de l’année ». Alors que nous et d’autres parents passions notre temps à expliquer à nos rejetons que jeter des cailloux dans la rivière est certes un jeu passionnant pour peu qu’on soit génétiquement pourvu d’un X et d’un Y, il n’en demeurait pas moins que c’était un jeu con ET dangereux, certains nageurs ayant la stupide habitude de se mouvoir sous l’eau, donc d’être invisible aux yeux de l’apprenti lanceur de poids,
alors donc que nous tentions de tenir notre rôle d’éducateur, cette famille composée d’une brochette d’adultes décérébrés et d’une ribambelle d’enfants entre 18 mois et 15 ans (au jugé) avait érigé comme THE jeu de l’été de caillasser la partie de la famille se baignant.

Quand on a un peu suivi l’actualité fait-divers de l’été, on comprendra pourquoi un tel comportement eu vite fait de me faire voir rouge. A ma grande honte, je me suis abstenue de toute intervention, ayant le secret espoir qu’un de ces crétins se prendrait enfin un galet dans la tronche. L’apprentissage par l’erreur, est un des meilleurs à mon avis.
Làs, les lanceurs étaient d’une telle maladresse que jamais ils n’atteignirent leur but (heureusement soit dit en passant pour les innocents baigneurs qui se trouvaient à proximité).

Cela dit, l’actualité de Bonifacio est dramatique. Lisant les news web sur des sites de haute tenue (LCI, Yahoo, et j’en passe et des meilleures) je suis sidérée de la violence des commentaires laissés par les lecteurs. En bref, laissons ces ados pourrir en prison pour les 20 ans à venir, ils n’avaient qu’à réfléchir. Ben oui, mais le propre de la connerie est que si on réfléchissait …Loin de moi l’idée de ne pas sanctionner ces deux jeunes ados, dont la crétinerie sans borne a conduit au décès d’un bébé. Il me semble malheureusement que la prison n’est pas la bonne réponse, surtout dans ce cas précis où l’incarcération est préventive. On les voit mal retourner demain balancer des pavés dans la mer.
Et surtout, surtout, je suis sidérée de découvrir autant d’adultes responsables et respectueux des lois qui ont été auparavant des ados responsables et respectueux des lois.

4 commentaires:

Le Piou a dit…

"Et surtout, surtout, je suis sidérée de découvrir autant d’adultes responsables et respectueux des lois qui ont été auparavant des ados responsables et respectueux des lois."
Reine du second degres ou reine du copier-coller foire? ;-)

N'empeche, c'est vraiment une sale histoire...

anthropopotame a dit…

on pourrait voir les choses autrement : la population humaine a atteint une telle proportion qu'il devient impossible de lancer un caillou sans qu'il y ait quelqu'un à son point de chute...
Toujours pas partie en Ecosse ?

Anonyme a dit…

piou : second degre
anthropopotame: j'y suis, et il pleut....

anthropopotame a dit…

Mais à Paris aussi, il pleut ! Ce n'était pas la peine d'aller si loin pour vous faire saucer. Revenez donc !